ALIMENTATION - EMOTIONS - PLEINE CONSCIENCE

Développer la compréhension

Le lâcher prise,

L’acceptation

Et entretenir  une relation harmonieuse

                         

Ce programme que j’ai mis au point dans le service nutrition de Charles Nicolle en 2011

est basé sur la même trame que le programme MBSR mais dans lequel sont apportés des données de thérapie émotionnelle, de Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT), de Thérapie Comportementale et Cognitive.

Le manger en pleine conscience y tient plus de place et est approfondi par rapport au programme MBSR, en développant la capacité à entrer en contact avec les sensations de faim, de satiété.

L'objectif est de développer un nouveau rapport à la nourriture et à la fonction de manger, et d'atténuer le manger émotionnel qui est un évitement, ou une réponse automatique et conditionnée (apprise) face à certaines situations comme le stress, la détente, la fatigue.

Se familiariser au ressenti des émotions et des pensées qui y sont associées est une grande ressource. Cela permet d'augmenter notre tolérance aux émotions, aux frustrations, aux situations de stress et de découvrir et faire grandir ce qui peut être stable et changeant en nous.

La sensation de faim est-elle dans mon corps ? (idem pour la sensation de satiété)

Dans ma tête ?

Y a-t-il un besoin qui s’exprime ?

Y a-t-il une émotion qui s’exprime ?

Y a-t-il un schéma qui s’exprime ?

Quelle réponse est la meilleure pour moi ?

Quelle est ma juste distance avec ces processus, qu’est-ce que le mental vient y rajouter ?

 

Ce programme nécessite :

- un entretien préalable avec l’instructeur. 

- un engagement à pratiquer 45mn par jour pour les pratiques dites formelles, c'est-à-dire, pleinement attentif et orienté vers l’activité soit de méditation, soit de yoga.

- un engagement à  intégrer progressivement la pleine conscience dans les activités quotidiennes

- un engagement à une participation régulière.

il se déroule en 8 séances de 2h 30 chacune

si ce programme vous interesse, contactez moi, je mettrais en place un groupe à partir de 12 participants